Pavillon d’Octroi

Av louise, 544_589 - 1000 Bruxelles

Description

Les pavillons d’octroi de la Porte de Namur sont des édifices néo-classiques qui se dressaient initialement à la Porte de Namur à Bruxelles et qui furent transférés à l’entrée du bois de la Cambre. 

Ces pavillons d’octroi furent érigés par l’architecte Auguste Payen en 1834-18361, tout comme les pavillons d’octroi de la Porte d’Anderlecht et de la Porte de Ninove, sur le tracé des boulevards qui ont remplacé la seconde enceinte de Bruxelles (petite ceinture). 

En 1862, le Collège de la Ville de Bruxelles décida de démonter les pavillons et de les installer à l’entrée du bois de la Cambre alors en plein projet d’aménagement. 

Les pavillons font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 2 avril 1998. 

Situés aux numéros 544 et 589 de l’avenue Louise, à l’entrée du bois de la Cambre, les deux anciens pavillons d’octroi de la Porte de Namur présentent des façades enduites et peintes en blanc, sur un soubassement en pierre bleue. 

La façade principale de chaque pavillon est composée de trois travées ornées chacune d’une baie à piédroits et impostes saillants portant un arc cintré à clef saillante : les deux baies latérales englobent chacune une fenêtre rectangulaire surmonté d’un petit arc cintré tandis que la baie centrale donne accès à la porte d’entrée. 

Ces deux pavillons ont reçu de nouvelles fonctionnalités, c’est-à-dire que les intérieurs ont été transformés en bureaux.  

Informations techniques

  • 2 unités de bureaux